Essayage de l'hipposandale neuve que vous venez de recevoir

Pour essayer votre hipposandale, il faut prendre certaines précautions afin de pouvoir la renvoyer si elle ne convenait pas.

Chez SOS SABOTS, on reprend vos hipposandales, quelle que soit votre raison : trop petite, trop grande, le look ne vous plaît pas.. Nous essayerons simplement de discuter avec vous pour trouver une solution qui vous conviendra mieux.

Il va sans dire que votre cheval a les pieds parés de la même manière que le jour où vous avez choisi vos hipposandales

Comment essayer l'hipposandale ?

Donc dans un premier temps, ouvrez la boite, s'il y en a une, et vérifiez qu'à l'œil ce soit une taille qui vous paraisse correcte (il arrive qu'on se trompe lors de la commande et qu'on appuie sur le bouton " Ajouter au panier" avant d'avoir sélectionné la bonne taille)

Bien nettoyer le pied, curer , brosser et si besoin laver et sécher. 

Cependant, les hipposandales marquent très facilement. Il faut donc vous munir d'un plastique (genre sachet congélation) dans lequel vous mettrez le pied de votre cheval. 

Il faut aussi prévoir une grande couverture ou un grand carton pour y poser le pied chaussé

Ainsi l'intérieur de la chaussure restera propre grâce au plastique et la semelle extérieure ne marquera pas grâce à votre couverture.

Vous êtes maintenant prêt à essayer sans risque

Comment savoir si j'ai la bonne taille ?

De manière générale, si vous n'arrivez pas à faire rentrer la chaussure, c'est qu'elle est trop petite et si elle tourne , elle est trop grande

il faut cependant être plus nuancé. Certaines sandales sont plus difficiles à enfiler : Epic, Glove, Fury..

Certaines demandent un coup de main : Jogging, back country

D'autres encore doivent s'enfiler facilement : Renegade, Viper, Trail, Mac

Les sandales serrées (glove, back country, fury...) ont souvent besoin d'une mailloche pour que la pince du sabot vienne bien se coincer dans la partie avant de l'hipposandale.

Une fois le pied enfilé, vous le reposez à terre sur la couverture et vous fermez les fixations comme vous imaginez qu'elles doivent être fermées. 

Il faut vérifier 2 choses : la pince est bien enfoncée au fond de l'hipposandale. Les talons (pas les glomes) sont posés sur la semelle de l'hipposandale (les glomes eux sont installés sur la partie arrière de l'hipposandale qui part en biais)

Vous reprenez le pied et essayez de faire bouger l'hipposandale . Si elle bouge indépendamment du pied, il y aura un problème. L'hipposandale risque de ne pas rester en place aux allures vives et en terrain difficile. Cela risque aussi de provoquer des frottements et à terme des irritations

Il faut savoir que plus l'hipposandale est ajustée, moins elle bougera et moins vous aurez de chance d'irriter la peau.

Pour cela il faudra donc garder une taille de  pied relativement constante.

Si vous faites une heure par semaine, l'ajustage aura moins d'importance que si vous faites 8 heures par jour

N'oubliez pas d'essayer chaque pied de la même manière

L'hipposandale est donc toujours neuve et vous pourrez donc la renvoyer si elle ne vous convient pas

Et n'hésitez pas à nous appeler si vous avez des questions 04 74 88 79 03 

Comment roder mon hipposandale ?

Vous avez vérifié que les hipposandales étaient bien ajustées avec un sac plastique et une couverture par terre (comme expliqué plus haut). Elles ne tournent pas, ne sont pas trop grandes, pas trop petites et vous voilà prêts pour le grand essai

Alors surtout, pensez à vous et vos chaussures neuves : vous n'allez pas courir un marathon avec vos chaussures neuves! Et bien, c'est la même chose avec les hipposandales. Ne les achetez pas la veille d'une course d'endurance ou d'un TREC. Il va falloir les "faire" ou les "roder"

Comment faire une hipposandale en 3 séances : 
1) Première fois : petite sortie (30 à 45 minutes) au pas, si possible sans dénivellé et sans virages serrés
Evitez donc de lâcher votre cheval au paddock avec ses chaussures neuves

Evitez de longer
Evitez de partir au grand galop dans la boue
Evitez les gués
Evitez les montées sévères
Pourquoi ?  Parce que le matériau va s'étirer et prendre petit à petit la forme du sabot. Au début, il est raide, il ne va pas donc suivre très bien le pied. Vous risqueriez donc de les perdre et de les déformer et on ne pourra pas revenir en arrière
Si vous prenez une pente abrupte, le pied va se déplacer vers l'arrière et étirer la chaussure irrémédiablement. Une fois le chaussure faite au pied, il n'y aura plus de problème

En descendant, très important : avant d'enlever les hipposandales, regardez bien leur positionnement : baillent-elles quelque part, ont-elles tourné, le câble est-il détendu, les velcros sont-ils plus lâches?
La prochaine fois, en les mettant, vous penserez à rectifier là où vous avez vu le problème

Chaussures avec câbles : les câbles ont tendance à se détendre, il faudra donc les ajuster différemment au cours du temps

2)  Deuxième sortie : Idem mais vous pouvez rajouter un petit temps de trot

3) Troisième sortie : on rajoute un galop pas trop rapide en bon terrain

Ensuite, on estime que vos chaussures sont "faites" et vous pourrez partir en randonnée, en endurance ou faire ce que vous voulez avec!

En ce qui concerne les hipposandales de soin, c'est évidemment différent et il n'y a pas d'adaptation à faire. Regarder quand même comment elles se comportent au début et réajustez les velcros en étirant bien le matériau.

Si vous appréhendez les irritations, vous pouvez saupoudrer de talc les endroits en contact avec l'hipposandale mais surtout pas de vaseline ou de graisse

Bonne promenade!