Comment nous est venue l’idée ?

Après un mois de repos complet au pré, nos deux juments, déferrées des postérieurs, avaient lié une relation que nous avions du mal à concevoir dorénavant autrement. Le fait d’être ferrées des postérieurs ne nous permettait pas de les remettre ensemble au paddock. De plus, les juments semblaient parfois gênées par leur ferrure et trébuchaient ou avaient des douleurs articulaires (jarret notamment).

Nous avons donc décidé de tenter de reprendre la patrouille, pieds nus. Mais rapidement, sur le bitume, les pieds s’usent et nos juments commençaient à avoir de petits hématomes. Notre maréchal est passé, a refait un parage et nous a vivement conseillé de trouver une solution qui était pour lui de referrer.

Notre nouvel ostéopathe est venu et nous lui avons parlé du bienfait des pieds nus sur le confort de nos juments (physiquement et psychologiquement), malgré les hématomes. Nous lui avons exposé notre désarroi quant au choix proposé par notre maréchal, à savoir referrer les postérieurs. C’est alors qu’il nous a parlé des hipposandales, de leurs bienfaits, leur côté pratique et leur durabilité, notamment pour le modèle Renegade Viper.

Et il nous a conseillé le site SOSABOTS.fr

La commande et les essais

Nous avons rapidement pris contact avec SOSABOTS qui nous a très bien aiguillés sur la démarche à suivre. Parage fraîchement fais, prise de mesures du pied, commande d’une des paires de Renegade Viper et envoi de coque d’essai pour la seconde jument. Première paire validée, seconde aussi après essai des coques et choix de la taille définitive.

Une grande facilité pour commander et un service client au top !

Les bienfaits et les atouts

Certes, c’est un investissement. Mais au final il est rapidement amorti : Vous ne ferrez plus qu’aux antérieurs et un simple parage aux postérieurs ! un coup de râpe en entretien et c’est parti !

Les hipposandales, après un réglage minutieux, sont hyper pratiques et faciles à laver : un coup de jet, on suspend à l’ancre de nettoyage et le lendemain, c’est sec ! Elles tiennent très bien en toutes circonstances.

Quant aux bienfaits sur les juments, côté psychologique, elles peuvent enfin être toujours ensemble au paddock, un vrai plaisir, une complicité et une relation solide pour partir en patrouille.

Côté physique, leurs pieds sont bien plus beaux de mois en mois, plus de pourriture de la fourchette ou la sole. Leurs articulations sont soulagées, l’amplitude meilleure et l’engagement des postérieurs de même. Nous avons beaucoup espacé les douches, notamment pour ma jument qui a un vessigon au jarret. Ce dernier ne durcit plus, n’engorge plus de façon démesurée et je la sens vraiment soulagée.

Pour des chevaux étant 90% du temps sur un sol dur (bitume majoritairement) comme nous en patrouille sur notre commune, les hipposandales me paraissent être un véritable soulagement, un confort qui, à mon avis, évitera beaucoup de complications médicales liées aux chocs sur les articulations.