Comment j'ai commencé l'équitation

J’ai commencé l’équitation a l’âge de 8 ans au centre équestre de Dinard . Assez rapidement je me suis tournée vers la compétition grâce à mon entraîneur de l’époque, Didier Seguret . Après un titre de championne de France et deux médailles de bronze aux championnats d’Europe poney en 2004 et 2006 j’ai participé au circuit junior et jeunes cavaliers en parallèle de mes études en école de commerce . Diplômée d’un bachelor du Griffith College de Dublin en Irlande , destination où m’avait suivi mon cheval de l’époque, j’ai pu découvrir le circuit de concours hippique et la manière plus naturelle de gérer les chevaux là bas. Rentrée en France j’ai décidé de me professionnaliser , j’ai alors commencé à monter des jeunes chevaux pour le compte d’un cavalier professionnel. J’ai ensuite passé 3 ans en Belgique avant une étape de quelques mois chez Michel Robert puis, à partir de 2017, 4 années riches d’enseignement au haras de la roque chez Alexandrine et Michel Hecart .

Comment je passe au pieds nus

Après avoir fait la rencontre de Guillaume Parisot, j’ai commencé à appliquer sur mes chevaux ce que nous commencions à mettre en place sur les chevaux du Haras , déferrer. J’ai finalement été convaincue par cette méthode qui implique tout un système en amont , plus proche des chevaux doublé d’un fonctionnement et d’une gestion plus naturelle de l’écurie dans son ensemble. Désormais installée en région Rhône Alpes depuis le début de l’année au sein des écuries ADP Stables, je maintiens mes convictions et continue la mise en pratique de cette méthode sur mes chevaux de compétition, qui participent à des épreuves SHF jeunes chevaux jusqu’au  GP **. 

Même si j’ai désormais un peu plus d’expérience concernant cette méthode, l’enseignement est quotidien au contact des chevaux . SOS Sabots me permet de trouver des solutions notamment au moment de la période de transition qui suit le déferrage et qui est propre à chaque cheval . L’utilisation de différents compléments ainsi que celle d’hipposandales me semble essentielle afin que la transition s’effectue en douceur .